Crash-Test des sièges auto

Vous venez d’acheter un siège auto pour votre enfant, ou si vous êtes sur le point de le faire ? Vous avez certainement envie de savoir si votre siège répond à toutes les exigences en terme de sécurité.

Il faut savoir qu’en France, et dans de nombreux pays d’Europe d’ailleurs, les sièges auto, et autres équipements routiers conçus pour les enfants, doivent être homologués avant d’être mis sur le marché. Il est donc bien probable que le siège auto que vous avez acheté ou que vous comptez acheter réponde bel et bien aux normes de sécurité européennes.

Les normes à respecter

Il existe deux règlements différents. Premièrement, le règlement R44-04, qui est en vigueur depuis de nombreuses années d’après l’ECE/ONU de Genève. Et le R129, également appelé i-Size, qui tend progressivement à remplacer le R44-04 depuis quelques années. Il le fera définitivement dès la fin de l’année 2018.

Selon le règlement R44-04, il existe 5 groupes de sièges auto, selon le poids des enfants. Ainsi on trouve :

  • les sièges du groupe 0 :  de la naissance jusqu’à 10 kilos ;
  • les sièges du groupe 0+ : de la naissance jusqu’à 13 kilos ;
  • les sièges du groupe 1 : de 9 à 18 kilos ;
  • les sièges du groupe 2 : de 15 à 25 kilos ;
  • les sièges du groupe 3 : de 22 à 36 kilos.

Quant au règlement i-Size, il a deux objectifs principaux : généraliser l’utilisation du système Isofix, et allonger la période obligatoire d’installation pour les enfants situés dos à la route. Avec ce règlement, les enfants doivent être installés dos à la route jusqu’à leurs 15 mois. Alors que le règlement R44-04 limitait cette installation jusqu’aux 9 kilos de l’enfant (soit environ 6 mois).

Par ailleurs, le règlement i-Size impose un essai dynamique en choc latéral, ce que le R44-04 ne propose pas. Les sièges homologués selon le règlement i-Size sont donc plus sécuritaires que ceux homologués avec le R44-04.

Pourquoi réaliser des crash-tests de sièges auto ?

Certaines associations de consommateurs, réalisent ce qu’on appelle des crash-tests. Leur but étant de tester une ou plusieurs fois les sièges auto. Le siège auto est alors mis en situation d’accident pour tester sa résistance aux chocs frontaux ou latéraux.

Et il est en effet très intéressant de lire leurs commentaires et leurs résultats. Ils vous permettent de savoir si tel ou tel modèle est réellement le meilleur pour votre enfant. Ce n’est que de cette manière que vous serez certain de votre choix. De plus, cela vous donnera les bons réflexes pour choisir et installer votre siège auto.

Qu’est-ce que le crash-test sièges auto ADAC ?

L’ADAC est une fédération d’automobile clubs d’Allemagne, qui compte environ 20’000 membres et qui est l’association la plus grande d’Europe. Elle se charge notamment de réaliser des crash-tests de siège auto, mais renseigne également sur la conduite en toute sécurité et sur le trafic routier.

En faisant subir les pires épreuves aux sièges auto, comme on le ferait pour des voitures d’ailleurs, on peut constater les dégâts causés sur des mannequins munis de capteurs.

L’ADAC n’est pas la seule fédération à se charger de réaliser ces crash-tests, on trouve aussi l’OAMTC d’Autriche et le TCS en Suisse.

Ces fédérations publient leurs bilans une à deux fois par année, ce qui permet de constater les écarts en matière de sécurité sur les modèles. En effet, les marques affichent certains critères de sécurité, parfois démentis par les crash-tests réalisés par ces fédérations. Les écarts sont parfois très importants, d’où l’importance de lire ces résultats avant de faire votre choix.

Qui croire ?

Ainsi, qui faut-il croire ? Les fabricants qui disposent eux-mêmes de crash-tests sièges auto ? Les fédérations qui se chargent également de l’analyse des sièges auto ?

Les grandes marques dans le domaine se chargent elles-mêmes de réaliser des crash-tests de leurs propres produits. Ils proposent ainsi des sièges résistants à toute épreuve. Ils vont même plus loin que les normes exigées en Europe, en faisant subir à leurs sièges auto les pires séances de torture ! Ce qui résulte en des produits extrêmement fiables et sécuritaires, avec des résultats exceptionnels.

Les meilleurs sièges auto selon les Crash-tests de 2017

L’année 2018 étant presqu’à moitié entamée, on va se tourner du côté des crash-tests sièges auto de 2017 pour établir la liste des meilleurs sièges auto qui ont passé les tests avec brio.

Marque Modèle  Groupe Note TCS
Peg Perego Primo Viaggio SL 0+ 5/5
Britax Römer Max-Fix II 0+/1 4/5
Kiddy Phoenixfix Pro 2 1 5/5
Recaro Monza Nova IS 1/2/3 4/5
Chicco Oasys Evo 2/3 4/5
Britax Römer Discovery SL 3 4/5
Axkid Axkid Wolmax 1/2 4/5
Britax Römer Kidfix XP SICT 2 4/5
Joie I-Ancho Advance i-Size 45 à 75 cm 4/5
Maxi Cosi Axissfix N i-Size 63 à 105 cm 4/5